Principaux Lots de travail de RUMI

WP.7 : Durabilité

Les responsables du RUMI, ainsi que le comité IDMAJE, miseront fortement sur la durabilité du projet pour faire des concepts de l'inclusion, de l'égalité des chances et de l'approche genre une véritable culture qui doit s'ancrer durablement dans les universités marocaines. Ceci doit être le fruit de la prise de conscience des présidences des universités quant à l'importance de cette stratégie dans le processus de modernisation de l’enseignement supérieur au Maroc. C'est également le fruit de la mutualisation des efforts des responsables politiques, des ONG, de la communauté universitaire et des parties prenantes. Plusieurs mesures sont envisagées pour traduire ces intentions dans la réalité au sein des universités marocaines. L'officialisation de la charte des présidences et des ministères (7.1) doit être engagée. L’implication des ONG et les parties prenantes (7.2) et la création d’une Plate-forme de Coopération Internationale (7.3) doivent s'articuler pour faire prévaloir dans le système de l'enseignement supérieur au Maroc l'esprit de l'inclusion, de l'égalité des chances. IDMAJE s’attellera à mettre en œuvre les valeurs de la justice, de la démocratie et de la modernité. Les deux ministères marocains impliqués dans ce projet, ainsi que l'Observatoire National du Développement Humain (ONDH), qui relève des prérogatives du Chef du gouvernement marocain, sont autant d’instances publiques qui donneront tout le poids nécessaire à l'institutionnalisation du processus de l'inclusion et de l'égalité des chances dans les universités marocaines. Leur action portera également sur la situation en amont de l’université, c'est à dire dans le secondaire en ce qui concerne les lycées.

A la fin du projet une publication (7.5) sera livrée lors du séminaire final (7.4) qui comptera avec la participation des parties prenantes aux niveaux national et international.